MENU

Les faits saillants du Match des Meilleurs Espoirs de la LCH/LNH Sherwin-Williams

 

Le Match des Meilleurs Espoirs de la LCH/LNH Sherwin-Williams 2019 est maintenant chose du passé et on a assisté à plusieurs performances notables de la part des espoirs du Top 40 qui y ont participé. Voici quelques-uns de ces faits saillants:

 

Chimie instantanée

Deux trios ont été dominants à pratiquement chacune de leurs présences sur la patinoire. Une chimie s’est vite installée au sein du trio d’Équipe Cherry composé d’Arthur Kaliyev (Bulldogs de Hamilton), Peyton Krebs (ICE de Kootenay) et Nick Robertson (Petes de Peterborough), alors que ceux-ci ont récolté un total de huit points au cours de la soirée, tandis que du côté d’Équipe Orr, l’unité regroupant l’ailier droit des 67’s d’Ottawa Graeme Clarke ainsi que les attaquants des Knights de London Matvey Guskov et Connor McMichael a amassé trois points, inscrivant notamment le filet vainqueur de McMichael en route vers une victoire de 5-4 au profit d’Équipe Orr.

 

À la hauteur des attentes

Ceux en qui les attentes étaient les plus élevées ont livré la marchandise, alors que Clarke, qui plus tôt dans la semaine figurait au 56e rang chez les patineurs nord-américains au classement de la mi-saison de la Centrale de dépistage de la LNH, a été proclamé joueur du match Jim Gregory pour Équipe Orr après avoir connu une soirée d’un but et une mention d’aide. De son côté, une récolte de deux points a permis à Krebs, l’espoir classé huitième chez les patineurs nord-américains par la Centrale de dépistage de la LNH, de mettre la main sur le trophée de joueur du match pour Équipe Cherry.

 

La soirée des chiffres

Ce fut une soirée de rêve pour les amateurs de statistiques puisque plusieurs records ont été réédités, notamment quand Kaliyev a marqué après seulement 56 secondes de jeu en première période. Ce jeu réalisé par l’ailier droit des Bulldogs s’est avéré le premier but le plus rapide dans l’histoire de ce match. La marque appartenait jusqu’ici à l’attaquant des Raiders de Prince Albert Greg Watson, qui n’avait eu besoin que de 79 secondes pour trouver le fond du filet lors du Match des Meilleurs Espoirs de 2001. Un autre record a failli être établi quand trois des buts d’Équipe Orr en troisième période, ceux du défenseur des 67’s Nikita Okhotyuk, du joueur de centre des Raiders Brett Leason et de McMichael, ont été marqués à l’espace de 72 secondes, soit cinq secondes de plus que la marque de tous les temps établie l’an dernier par l’attaquant de l’Attack d’Owen Sound Aidan Dudas et le capitaine des Firebirds de Flint Ty Dellandrea, qui avait fait mouche deux fois. Il y a toutefois eu un autre exploit impressionnant à Red Deer alors qu’on a assisté à la plus importante remontée au score dans l’histoire de ce match, Équipe Orr réussissant à marquer quatre filets sans riposte lors de l’engagement ultime pour établir une nouvelle marque à l’occasion du 24e match annuel de l’événement.

 

À la hauteur du défi

Le héros obscur de la soirée, qui a sûrement attiré l’attention des 200 évaluateurs de talent et plus qui se trouvaient au Centrium, a sans doute été Robertson, qui a complété la soirée avec trois aides, y allant notamment d’une passe digne des faits saillants de la semaine au cours des 20 premières minutes jeu. Il a alors tournoyé sur lui-même avant de relayer à Kaliyev, qui a inscrit le premier but de la soirée. L’ailier gauche américain a récolté 33 points en 31 matchs à sa deuxième saison avec Peterborough, ce qui lui donne le premier rang chez les marqueurs de l’équipe. Avant le match, Robertson était classé 30e chez les patineurs nord-américains selon la Centrale de dépistage de la LNH, mais d’autres prestations comme celle qu’il a livrée au Match des Meilleurs Espoirs devrait sûrement lui permettre de progresser au classement.

 

Dominant devant le filet

Ce n’est jamais facile de se retrouver devant le filet quand on affronte une équipe composée entièrement de joueurs étoiles, mais les quatre gardiens du match– Colten Ellis (Océanic de Rimouski), Hunter Jones (Petes), Mads Sogaard (Tigers de Medicine Hat) et Taylor Gauthier (Cougars de Prince George) – ont tous prouvé leur valeur puisqu’ils ont chacun réussi leur part d’arrêts étincelants. Le plus impressionnant des quatre a peut-être été Sogaard, alors que le costaud gardien danois n’a alloué qu’un but et a repoussé 17 tirs décochés par Équipe Orr, dont chacun des huit tirs du premier engagement; il a alors été souvent bombardé par l’adversaire, mais a résisté pour ainsi permettre à Équipe Cherry de garder son avance en début de rencontre.

plus de nouvelles
Les Bulldogs de Hamilton accueilleront le Match des Meilleurs Espoirs de la LCH/LNH 2020
Il y a 6 mois
Les Espoirs brillent dans les tests sur glace et hors glace de Sport Testing
Il y a 7 mois
Spectaculaire remontée victorieuse pour l’Équipe Orr
Il y a 7 mois
0:38
Commentaires d'après-match avec les espoirs de l'équipe Orr
Il y a 7 mois
0:51
Commentaires d'après-match avec les espoirs de l'équipe Cherry
Il y a 7 mois
0:36
Avant-match pour les meilleurs espoirs de LHJMQ
Il y a 7 mois